3 petites plantes à cuisiner

Qui poussent un peu partout

Et voilaaa! c’est enfin le printemps!! ♥ 🙂 Les abeilles, les papillons, les petites fleurs!! La plus belle des saisons quoi! Oui… j’adore le printemps 😉
J’ai donc décidé, par ces belles journées ensoleillées, de vous faire découvrir 3 plantes délicieuses qui poussent un peu partout (à condition d’être en Europe). Comme souvent vous pouvez retrouver la vidéo de tout ce que je vous écris ici en bas d’article 😉
Alors prêt?? (comme si je pouvais vous entendre…) On y va 😉 !!

L’ail d’ours

La première plante dont j’aimerais vous parler c’est l’ail d’ours, beaucoup la connaisse déjà surement, cette plante est dans beaucoup de recettes traditionnelles et pour cause, on la connait depuis trèèèèès longtemps 😉
Cette plante doit son nom à son odeur d’ail dans un premier temps (ouais je sais c’est logique) et aussi au fait que c’est la plante présente quand les ours sortent d’hibernation, et vu qu’elle contient pleins de bonnes choses pour la santé ils en sont trèèèès friands (moi aussi d’ailleurs).

Comment je la cuisine?

Comment je la cuisine? Et bien il y a deux façons de la cuisiner que j’affectionne particulièrement, la première c’est simplement crue en salade, avec d’autres jeunes pousses. Cela ajoute un peu de piquant à la salade et la consistance est très agréable 😉

Mais la façon que je préfère c’est à la poêle! Je l’ajoute en fin de cuisson à mes patates, gnocchis et légumes pour ajouter un gout subtile qui me fait baver rien que d’y repenser :D. Vous pouvez aussi l’ajouter frais et haché à un plat de spaghetti aux tomates cerises avec du parmesan grossièrement rappé dessus (j’ai faim). En règle générale, j’aime l’utiliser frais. J’entends par là.. pas en pesto!

Je sais que le pesto d’ail d’ours est très populaire, moi je trouve que ça a un gout bizarre. D’autant plus que mes bocaux d’ail d’ours ont fermentés l’année passée, jusqu’à déborder dans mes placards.. vous imaginez l’odeur :/ Donc pour ma part.. à moins de trouver une bonne recette, très peu pour moi le pesto d’ail d’ours.. Ou alors fait directement avant de l’utiliser 😉

Encore une petite indication, l’ail d’ours peu se confondre avec une autre plante très toxique, donc pour éviter de mourir.. sentez vos feuilles si vous avez un doute 😉 si ça sent l’ail tout va bien! 🙂

La primevère

Et oui! la deuxième plante dont j’aimerais vous parler c’est la primevère! Ben oui ça se mange.. sinon j’en parlerai pas..
Dans la primevère vous pouvez manger autan les feuilles que les fleurs, simplement en salade (avec l’ail d’ours tant qu’à faire 😀 ). Attention toute fois de privilégier les jeunes feuilles, qui seront moins dures sous la dent 😉

Mais la meilleure façon de faire les primevères à mon gout, c’est de faire les feuilles en beignets ♥ !! Pour se faire, voici une recette toute simple :

100 gr de farine
1 pincée de sel
1 c s huile d’olive
1 dl de bière
Délayez dans un plat et rajoutez 2 oeufs en fouettant (si la préparation vous semble trop épaisse, vous pouvez ajoutez un peu de bière)
laisser reposer 30 minutes

Ensuite il vous suffit de prendre environ 30 belles feuilles de primevère, pas trop grandes et pas trop petites, de les plonger recto/verso dans la préparation et de les faire griller dans l’huile 😉 (c’est bien des les éponger avec du papier ménage après pour enlever le surplus d’huile). Ajoutez du sel si envie 😉
Servez le tout avec une salade, ou simplement en apéro et régalez-vous!

Le plantain

Et enfin, le plantain! Il faut savoir qu’il y a deux famille de plantain, les plantains aux feuilles rondes et les plantains aux feuilles allongées.. ne vous prenez pas la tête.. les deux se mangent! 🙂
Comme les autres plantes dont je vous ai parlé, vous pouvez tout simplement le manger en salade, de préférences les jeunes feuilles hachées, pour apporter un petit pet d’amertume (ok dit comme ça c’est pas très classe) 🙂

Mais comme je suis une grande gourmande, je les cuisines autrement! À savoir, en omelette! J’avais lu que les feuilles cuites prennent un gout de champignons, moi je dirai plus d’épinard-champignons.
Il vous suffit donc de mettre vos feuilles dans la poêle avant d’y ajouter votre préparation d’omelette (oeufs avec une tombée de lait). C’est aussi simple que ça 😉

Petites astuce en plus avec le plantain, si vous vous faites piquer.. broyez les feuilles et frottez le jus sur votre piqûre 😉 ça calme les démangeaisons et fait désenfler la zone touchée 😉

Et voila!

J’espère que vous avez appris des choses en lisant cet article, qu’il vous a donné des idées et surtout, que vous allez vous régaler!!
Cuisiner avec des plantes que l’on a cueillis soi-même c’est une grand fierté alors soyez fier de vous! 🙂

 

Laisser un commentaire